Extraction des huiles de grignons d’olives

Les grignons d’olive sont un sous produit du processus d’extraction de l’huile d’olive. Ils sont composés de résidus de la pulpe et des fragments des noyaux. L’huile résiduelle est extraite par une extraction à froid ou par solvant. Cette  « huile de grignon d’olive brute » doit être ensuite raffinée pour l’obtention de « olive Pomace oil » ou huile de grignons raffinée.

Le procédé d’extraction est composé de 4 étapes détaillées comme suit :

Stockage matière première

Les grignons d’olive humides sont réceptionnés des différentes huileries et sont stockés à l’air libre sur des surfaces aménagés pour éviter toute pollution de l’environnement par filtration ainsi que la contamination des grignons.

Séchage

Le séchage a pour objectif de permettre l’opération d’extraction et d’interrompre la fermentation des grignons pour obtenir un produit de qualité.

Le séchoir est constitué d’un générateur d’air chaud, d’une chambre intermédiaire et d’un cylindre rotatif qui tourne à une vitesse  très lente (3 à 5 tr/mn).

Les grignons humides passent à l’intérieur du cylindre rotatif moyennant une bande transporteuse. Lors de son passage, un courant d’air chaud fourni par le générateur traverse le long du cylindre  pour baisser le taux d’humidité de 50% à 8%.

Pour avoir une valeur constante de l’humidité à la sortie du séchoir, trois paramètres doivent être respectés :

  • Température de fumée : Fixé expérimentalement (de 80 à 90°C).
  • Température d’air chaud : Entre 700 et 800°C.
  • Débit de la matière première : Stable en cours de séchage.

Extraction par solvant

L’extraction par solvant des huiles des grignons est essentiellement réalisée industriellement en mettant en contact les grignons séchés  avec le solvant.
On obtient ainsi une solution d’huile et d’hexane appelée « miscella » dont la concentration varie suivant la richesse en huile de l’oléagineux  traités.

Le processus d’extraction peut se faire par deux types d’extracteurs, à savoir :

Extracteur discontinu

C’est une cuve cylindrique verticale étanche comportant un plancher filtrant à la partie inférieure, un orifice de chargement à la partie supérieure et un tampon de décharge situé latéralement juste au niveau du plancher filtrant.

L’utilisation de plusieurs extracteurs en série à pour objectif d’augmenter la capacité d’extraction ainsi que d’enrichir le miscella.

Une fois les extracteurs sont remplis de grignon puis d’hexane, on commence l’opération d’extraction par l’ajout d’hexane pure au premier extracteur par sa partie supérieur. L’hexane enrichi d’huile sort du premier extracteur pour alimenter le deuxième extracteur et de la même manière jusqu’à arriver au dernier extracteur. Le miscella récupéré du dernier extracteur devient de plus en plus concentré en huile et sera envoyer vers l’étape de distillation.

Extracteur continu

Le principe de l’extraction continue consiste à assurer un déplacement continu des grignons séchés et celui de l’hexane, de telle sorte que ces grignons s’appauvrissent régulièrement en huile, tandis que l’hexane se transforme en miscella de plus en plus concentré.

Cet extracteur est construit d’une enveloppe métallique de 15m de longueur, 2,5m de largeur et de 4m de hauteur à l’intérieur duquel se déplace lentement une bande perforées.

Les grignons sont distribués en continue sur cette bande transporteuse. L’hexane percole à travers le lit moyennant un distributeur à rampe d’arrosage pour couvrir la totalité de la section à parcourir. Les miscellas de concentrations sont recueillis au fond de l’extracteur. Leur circulation s’effectue à l’aide des pompes et des rampes d’arrosage, de façon que lemiscella d’un compartiment quelconque soit amené à la rampe d’arrosage située au-dessus du compartiment voisin dans le sens opposé à celui du déplacement de la bande. On réalise ainsi une circulation à contre-courant.

Distillation

Sachant que l’hexane s’évapore à  partir de 70°C, le miscella, après filtration et concentration, est soumis à l’action de la chaleur dans un évaporateur  sous vide à une température de 90 à 100°C. Il passe ensuite  dans une colonne finisseuse aussi sous vide à une température de 110 à 120°C comportant une injection de vapeur  pour éliminer les dernières traces d’hexane. Les vapeurs ainsi produites sont condensées dans des échangeurs tubulaires classiques et l’huile obtenue est refroidie puis stockée.

L’hexane condensé est recueilli dans un séparateur où il est débarrassé de l’eau provenant de la vapeur injectée et de l’humidité des grignons séchés.